Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.

01 May

Le Chef d'Etat-Major des Armées restera à son poste.

Publié par jack

Le Chef d'Etat-Major des Armées restera à son poste.

Depuis un an, les rumeurs vont bon train : l'amiral Edouard Guillaud, chef d'état-major des armées (Cema), va quitter son poste plus vite que prévu. Au printemps dernier, c'était fait : le général Paloméros, que l'on disait mieux en cour chez les socialistes, allait devenir Cema - il est parti à Norfolk. Ces derniers mois, rebelote. On annonçait même son arrivée à la tête d'un office chargé des exportations d'armes. Les couloirs bruissaient d'anecdotes sur ses mauvaises relations avec le cabinet du ministre (pas toujours fausses, d'ailleurs), rapportées par les mêmes qui racontaient, jadis, les coups de gueules de Sarkozy contre lui.
Reste que l'amiral gagne les guerres, comme nous le rapportions sur ce blog... Et que ni l'Elysée, ni le gouvernement n'ont l'intention de le renvoyer à la contemplation de son cher bocage normand.
"L'amiral a toute ma confiance" a assuré le ministre de la défense Jean Yves Le Drian, devant les plus hauts responsables du ministère et des armées, lundi, lors de la présentation du Livre blanc. Dans l'entourage du ministre, on n'apprécie d'ailleurs guère le ton des critiques, venant de l'intérieur de l'institution, à l'encontre du Cema, pas plus que celles qui ont longtemps visées Erard Corbin de Mangoux, l'ancien DGSE.
Avant même l'élection de François Hollande, la nouvelle équipe avait décidée de ne pas toucher, en cas de victoire, à ces grands chefs. Même le chef d'état-major particulier du président, le général Puga - qui n'a pas la réputation d'être proche des socialistes mais est un grand serviteur de l'Etat - a conservé son poste. La seule hypothèse envisagée est que ces responsables expriment leur volonté de partir.
Sauf coup de théatre ou décision personnelle de sa part, Edouard Guillaud devrait donc rester Cema, au moins jusqu'au 10 juillet 2014, comme le prévoit le décret de nomination, date à laquelle il fêtera ses 61 ans.
Ce petit jeu des rumeurs malveillantes avait déjà battu son plein concernant le prédecesseur de l'amiral Guillaud, le général Georgelin. "Il allait partir, c'était fait, le pouvoir ne le supportait plus, etc". Finalement, il avait été prolongé de six mois !

Source:Marianne.

Commenter cet article

À propos

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.