Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.

04 Feb

Piraterie: un tanker français a été capturé au large de la Côte d'Ivoire.

Publié par jack

130204122749590_23_000_apx_470_.jpg

Le Gascogne, un pétrolier français porté manquant dimanche au large de la Côte d’Ivoire a été capturé par des pirates nigérians, ont confirmé les services du port d’Abidjan.

Un pétrolier français n’a plus donné signe de vie depuis le dimanche 3 février. Les services du port d’Abidjan ont confirmé qu’un pétrolier français a été « détourné » au large de la Côte d’Ivoire, précisant que cet incident était survenu « dans les eaux internationales ».

Les 19 membres de l’équipage sont congolais

Le navire, qui bat pavillon luxembourgeois, compte 19 membres d’équipage, « tous congolais », a annoncé lundi le ministre des Transports, de la Mer et de la Pêche Frédéric Cuvillier, précisant qu’aucune revendication n’avait été reçue. « C’est très préoccupant » a-t-il ajouté.

Les autorités luxembourgeoises ont été informées de l’incident par le groupe français Sea-Tankers, propriétaire du navire « Gascogne » avec lequel aucun contact n’a pu être établi.

« Le propriétaire a perdu contact le 3 février. Nous pensons qu’il a été capturé avec 17 marins à bord », a déclaré Noel Choong, directeur au BMI de la division de surveillance des actes de piraterie, basée en Malaisie.

Aucun contact établi depuis dimanche

« On soupçonne que le pétrolier porté disparu a été enlevé par des pirates », a-t-il dit. « Il semble que les pirates se déplacent vers la Côte d’Ivoire car le Nigeria et le Bénin ont augmenté la fréquence de leurs patrouilles dans le Golfe de Guinée », a-t-il ajouté.

« Depuis le dimanche 3 février 2013, aucun contact n’a pu être établi avec le navire-citerne Gascogne battant pavillon luxembourgeois, se trouvant au large de la Côte d’Ivoire », a indiqué de son côté le gouvernement luxembourgeois dans un communiqué.

3e cas de capture

Si l’information est confirmée, ce serait le 3e cas de capture d’un pétrolier au large de la Côte d’Ivoire. Dans les deux premiers cas, le navire a été vidé de sa cargaison, au large du Ghana, puis libéré par les ravisseurs.

En octobre dernier, un tanker grec avait été attaqué alors qu’il mouillait devant le port d’Abidjan, tandis qu’en janvier, c’est un tanker battant pavillon panaméen qui avait été la cible des pirates.

Source:Ouest-France.

 
 
 
 
Commenter cet article

À propos

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.