Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.

06 Mar

Mali: un quatrième soldat français tué.

Publié par jack

130306141659191 25 000 apx 470

Le président de la République François Hollande a annoncé, ce mercredi, la mort d’un soldat français au Mali, dans l’opération menée par l’armée française depuis le 11 janvier.

Ce décès porte à 4 le nombre de militaires français morts au combat, depuis le déploiement de l’opération Serval au Mali, offensive visant à chasser les groupes islamistes armés du nord du pays.

Tué lors d’une opération dans l’Est

Le militaire mort au combat ce mercredi était le brigadier-chef Wilfried Pingaud, 37 ans, du 68e régiment d’artillerie d’Afrique de La Valbonne (Ain), précise un communiqué de la présidence.

Le décès de ce brigadier-chef est survenu mercredi matin alors qu’il « participait à une opération dans l’Est du Mali, à 100 km de Gao », souligne l’Élysée.

Il effectuait une mission de reconnaissance avec un détachement de l’armée malienne, quand leur unité a été prise à partie par un groupe de combattants islamistes, a-t-on appris auprès de l’état-major des armées.

Il s’agissait « d’opérations de sécurisation menées par les forces maliennes, africaines et françaises autour de Gao », a précisé le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, dans un communiqué. Le brigadier-chef Wilfried Pingaud a été « mortellement touché dans un accrochage avec des groupes terroristes locaux près de Tin Keraten », une localité à l’est de la ville, a également indiqué le ministre.

Selon l’état-major, quatre militaires maliens ont été blessés au cours de cet accrochage.

Émotion et détermination

Jean-Yves Le Drian rappelle la détermination « totale » de la France à mener « jusqu’à leur terme » les opérations militaires pour éliminer les groupes islamistes armés et restaurer l’intégrité du Mali.

Dans un communiqué, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a fait part de « sa très grande émotion » et a tenu, « dans ces circonstances particulièrement tragiques », à rendre hommage « au professionnalisme, à l’engagement, et à l’exceptionnel courage des militaires engagés au Mali ».

Samedi, un autre soldat français était mort au combat lors d’une opération des forces françaises contre les groupes terroristes, dans le massif de l’Adrar des Ifoghas, dans le nord du pays.

4 000 militaires français au Mali

Environ 4 000 militaires français sont actuellement déployés au Mali, où de violents combats les opposent aux combattants islamistes dans le nord-est du pays, près de Tessalit.

Dans la région de Gao, dans le Nord, des accrochages entre les forces françaises et l’armée malienne d’une part, les islamistes de l’autre, ont également fait ces derniers jours, selon Paris et Bamako, des dizaines de morts parmi les djihadistes.

Le 11 janvier, un premier soldat français, un pilote d’hélicoptère, a été tué dans la région de Sévaré, aux premières heures de l’opération militaire française. Les 19 février et 2 mars, un sergent-chef de la Légion étrangère et un caporal parachutiste étaient à leur tour tués lors d’accrochages dans le massif de l’Adrar des Ifoghas.

Source:Ouest-France.fr

Une fois de plus;une fois de trop; un militaire français tombe et ce n'est certainement malheureusement pas le dernier...

Sincères condoléances à la famille et aux frères d'armes de ce brave mili.

 

Commenter cet article

À propos

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.