Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.

24 Sep

Mali: des Forces spéciales dans la région.

Publié par jack

40781754-0593-11e2-bf86-0b1c3e921a61-493x328.jpgLa France s'impatiente.Une centaine de membres des Forces spéciales françaises ont déjà été déployées dans la région.Ils devraient être prochainement renforcés,notamment par les commandos de la marine nationale.L'aide française comprend également des avions de patrouille maritime;qui récoltent du renseignement;et un système de surveillance basé au Niger.Selon les hypothèses envisagées,notamment à Paris;il s'agirait de former une Force d'action de quelques centaines d'hommes pour reconquérir le Nord du Mali;occupé depuis plusieurs mois par les groupes armés islamistes.

Un noyau dur de 400 hommes;un premier cercle de 200 à 400 hommes et une piétaille de 3000 à 4000 hommes forment cette nébuleuse islamiste."Ce n'est pas la campagne de Russie",commente un bon connaisseur du dossier."Ils sont finalement assez peu nombreux.Un millier d'hommes occupe une partie d'un Etat qui n'existe plus";poursuit-il.L'opération ne doit cependant pas se limiter à "donner un coup de pied dans la fourmillière puis s'en aller;prévient un spécialiste du dossier.Il faut inscrire l'action dans la durée;sinon le problème ressurgira six mois plus tard".

Selon le quotidien el-Khabar;un journal algérien bien informé sur les questions sécuritaires;les Forces spéciales françaises entraîneraient des militaires africains en Libye."Ce n'est pas une formation qui m'étonne.Les Français ont des intérêts dans la région;en Libye comme au Niger.Mais une intervention demande de la prudence et du doigté en raison de l'enchevêtrement d'acteurs aux alliances incertaines et de l'influence de puissances étrangères qui ont leur propre agenda";estime Liess Boukra;l'ex-directeur du CAERT;un centre d'étude du terrorisme basé à Alger.

L'Algérie;qui tient à maintenir la pression terroriste hors de ses frontières-et si possible à la repousser vers les pays d'Afrique subsaharienne-;refuse toute ingérence dans le Sahel.Cette position ne l'empêche pas d'entretenir des liens ambigus avec certains protagonistes de la crise,comme les islamistes Touaregs d'Ansar Dine qui contrôlent Kidal;l'une des plus grandes villes du Nord-Mali.

"Il y a un côté trouble dans l'attitude d'Alger";déplore un diplomate français.

Lire la suite sur www.lefigaro.fr

L'Algérie devrait pourtant s'investir dans cette opération;car ce sont des terroristes algériens au départ qui ont formé cette nébuleuse terroriste d'Aqmi.Toujours aussi francs et courageux ces algériens... Dans un avenir proche;il va certainement y avoir "du sport" dans la région! Affaire à suivre.

Commenter cet article

À propos

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.