Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.

16 Feb

Les farines animales réautorisées pour les poissons.

Publié par jack

P2105247D2164619G apx 470

Dès le 1er juin

 Les poissons d'élevage pourront à nouveau être nourris avec des farines de porc et de volailles à compter du 1er juin. Ce mode d'alimentation était prohibé dans l'Union européenne depuis la crise de la « vache folle ». Approuvée par les experts des États membres en juillet 2012, la mesure autorise le recours aux protéines animales transformées (PAT) dans l'alimentation des poissons d'élevage. Cette autorisation « améliorera la durabilité à long terme du secteur de l'aquaculture, car ces PAT pourraient être un substitut précieux aux farines de poisson, qui sont une ressource rare », indique la Commission.

La France critique

Le ministre de l'Agroalimentaire, Guillaume Garot, a critiqué, hier, le feu vert européen au retour de farines animales pour nourrir les poissons, estimant que cette décision « tombe mal » en plein scandale sur la viande de cheval écoulée dans des plats étiquetés « pur boeuf ». Il a appelé les industriels du secteur à la « responsabilité » et souligné que la France « s'était prononcée contre ».

Dans un avis rendu en 2011, le Conseil national de l'alimentation, l'organisme qui rassemble toutes les composantes de la chaîne alimentaire, avait souligné les avantages potentiels de cette réautorisation. Mais il exigeait aussi, en cas de feu vert, un contrôle étroit des pouvoirs publics et des circuits, espèce par espèce pour les produits animaux transformés.

« Pas obligatoire »

Pour Guillaume Garot, cette autorisation ne rend pas obligatoire l'utilisation de ces produits animaux transformés. La France pourrait-elle les interdire ? La réponse n'est pas claire. Reste également à évaluer les risques de distorsions de concurrence pour les filières qui n'auraient pas recours à ces produits animaux transformés.

Pas avant 2014 pour les porcs et les volailles

Les éleveurs de porcs et de volailles pourraient bientôt être eux aussi autorisés à utiliser des produits animaux transformés (PAT). Cette autorisation ne devrait pas intervenir avant 2014. Ils resteront en revanche interdits dans l'alimentation des ruminants (bovins, ovins et caprins), de même que les PAT de ruminants à destination des animaux d'élevage non-ruminants.

 Source: Ouest-France.fr

 

Ah! le bon poisson d'élavage !... On pourrait peut-être également leur donner les barquettes de viande de cheval;celà éviterait de les jeter...

Commenter cet article

À propos

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.