Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.

29 Oct

Le RAID interpelle une militante présumée d'ETA et oublie armes et munitions saisies à l'hôtel.

Publié par jack

175584_lannoy005.jpgLes policiers qui ont arrêté dimanche une responsable présumée d'ETA ont laissé derrière eux cinq sacs de scellés contenant notamment des armes et des faux papiers,a constaté la responsable de l'hôtel de Mâcon où séjournait la militante.

"Les sacs ont été trouvés un quart d'heure après le départ de la police.Ils étaient à côté de nos poubelles et contenaient notamment des armes";a-t-elle témoigné,confirmant une information du journal de Saône-et-Loire.

"J'ai contacté la police qui nous a demandé de les rentrer dans l'établissement le temps qu'ils arrivent";a-t-elle ajouté.

Interrogée par l'AFP lundi matin;la  police ne souhaitait pas s'exprimer sur le sujet. Selon le journal de Saône-et-Loire;"à l'intérieur des cinq sacs,se cachaient les armes des activises ainsi que leurs faux papiers d'identité.Des munitions ont également été trouvées ainsi que des habits leur appartenant.

Izaskun Lesaka Argüelles a été interpellée dans la nuit de samedi à dimanche dans un hôtel de Mâcon par les policiers d'élite du RAID en compagnie d'un autre membre présumé du groupe.Joseba Iturbide.Elle est considérée comme une des trois principaux resonsables du groupe séparatiste basque.

Les deux militantes séparatistes présumées étaient en possession d'armes saisies lors de la perquisition menée pendant plusieurs heures par des hommes du RAID cagoulés et des enquêteurs de police;au milieu des clients de l'hôtel.

Surce: www.lindependant.fr

 

Bravo pour l'interpellation! Par contre oublier des armes et des scellés;c'est nettement moins glorieux. Il serait peut-être bon qu'au sein de l'équipe d'intervention on désigne "le porteur de valises";cele éviterait ce genre de désagrément qui peut prêter à sourire;sauf que ce sont des armes qui sont abandonnées ! C'est de l'amateurisme. Evidemment la police n'a pas souhaité donner plus d'infos aux médias;ça se comprend. Par contre on n'a pas entendu les syndicats de police réagir à l'incident;eux qui sont toujours prêts à "casser du gendarme"quand ils constatent des maladresses beaucoup moins graves que celle-ci !

Commenter cet article

À propos

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.