Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.

25 Oct

L'armée française a des difficultés à recruter et à fidéliser.

Publié par jack

106902147 1 0L'ASA estime que le problème actuel du recrutement et de la fidélisation des cadres et des engagés provient essentiellement de la réduction continue du budget de la Défense qui étrangle les armées.

Cette paupérisation se traduit notamment par un sous-équipement des forces et par une dangereuse diminution de leurs activités d'entraînement.

L'armée doit mieux traiter sa troupe si elle veut continuer à attirer des jeunes.L'alerte vient d'un organisme indépendant;le Haut comité d'évaluation de la condition militaire.Le sort des 89000 "militaires du rang";ces soldats;matelots et autres caporaux sous contrat à durée déterminée;qui forment le gros des effectifs;n'est pas des plus enviables;explique le Haut comité dans son sixième rapport annuel;mis en ligne mardi 23 octobre.

Ce document touffu,étayé de nombreux chiffres,est une mine pour la sociologie militaire.Il est aussi un guide précieux pour qui voudra peser les avantages du métier des armes parmi ceux des autres agents de l'Etat.L'on y découvre ainsi qu'un ménage dont l'un des conjoints est militaire possède un niveau de vie moyen de 18% inférieur au couple d'un fonctionnaire civil;à catégorie socio-professionnelle équivalente ;et ce;quel que soit le grade.L'accent mis sur la troupe dans l'édition 2012 n'est pas un hasard;au moment où la France retire ses forces d'Afghanistan et alors que les restrictions budgétaires pèsent lourdement sur le moral de l'institution.

"La professionnalisation des armées s'est bien passée;mais nous arrivons au bout des formules qui avaient alors été pensées.Il faut vraiment tenir compte du fait que les militaires du rang sont des professionnels;dans la manière dont on les traite;on les forme;on gère leur carrière";défend Michel Pinault;président du comité et membre du conseil d'état.

Lire la suite sur: www.asafrance.fr


Il est certain que l'on ne devient pas riche grâce au métier des armes! C'est tout d'abord plus une vocation qu'un métier;mais ce qui énerve le plus les militaires Français ;quand ils se comparent aux autre armées croisées en OPEX;c'est qu'en France il manque toujours "dix sous pour faire cent balles!"On économise des "bouts de chandelles"sur des programmes d'armements à plusieurs millions d'euros;on "rafistole" les véhicules et les aéronefs qui ont déjà dépassé depuis longtemps leur potentiel de vie.Et" cerise sur le gâteau" de la difficile condition militaire:les soldes et primes de certains militaires ne sont plus versées dans leur intégralité;quand elles le sont;depuis que l'on a mis en place le "fameux" traitement unique de la solde qui "merde" quand même depuis plus d'un an...Voir article évoquant ce problème.

Commenter cet article

À propos

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.