Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.

28 Jun

Deux militaires tués en Guyane.

Publié par jack

120628120950539_94_000_apx_470_.jpgCayenne (Reuters)

Deux militaires ont été tués mercredi et deux gendarmes ont été blessés lors d'une mission de lutte contre l'orpaillage sauvage sur un site clandestin à Dorlin,sur la commune de Maripasoula,en Guyane Française;ont annoncé les autorités.

Les deux soldats du 9ème Régiment d'Infanterie de Marine (RIMA) ont trouvé la mort en service;lors d'une intervention conjointe de la gendarmerie et de l'armée en Guyane;précise l'Elysée dans un communiqué.

Deux gendarmes touchés par balle;l'un à l'abdomen;l'autre aux bras et jambes ont du être opérés mais leurs jours ne sont pas en danger;a déclaré le commandant Hugues Delapierre.

Cette opération menée au Sud-Ouest de Cayenne"faisait suite aux tirs essuyés par un hélicoptère pendant une opération de lutte contre l'orpaillage sauvage illégal",explique-t-on dans le communiqué de l'Elysée.

François Hollande "condamne vigoureusement cette attaque contre les représentants des forces de l'ordre" et "s'engage à ce que tous les moyens soient mis en oeuvre afin de retrouver les auteurs de ces crimes".

Le chef de l'Etat a demandé au ministre des Outre-Mers,Victorin Lurel,de se rendre en Guyane pour rendre hommage aux militaires décédés.

Dans un communiqué commun,Victorin Lurel;le ministre de l'intérieur Manuel Valls et celui de la Défense Jean-Yves Le Drian"présentent leurs condoléances aux familles;aux proches ainsi qu'aux frères d'armes des militaires décédés dans cette opération.

Les trois ministres "condamnent cette attaque contre des représentants de l'autorité républicaine avec la plus grande fermeté",ajoute le communiqué.

"Tout sera mis en oeuvre afin de retrouver les responsables et garantir le respect de l'ordre public sur la zone";ajoutent-ils.

Chercheurs d'or illégaux et criminalité violente sont deux maux persistants en Guyane.

Selon les autorités françaises;en 3ans;le nombre d'actions lancées chaque année par les militaires contre les chantiers d'orpaillage illégal a pratiquement doublé;passant de 2322 en 2009 à 4127 en 2011.


Pour avoir participé personnellement à des opérations semblabes à celles pratiquées actuellement en Guyane (opérations anaconda:découverte et destruction de sites d'orpaillage illégal);je ne suis pas surpris par le drame qui vient de se produire.

A l'époque ;il y a une dizaine d'année;j'avais déjà évoqué avec des collègues la dangerosité de ce type d'opérations en forêt profonde;au contact d'individus déterminés et endurcis par un travail harassant, sous un climat hostile. Le tout loin de tous renforts susceptibles de nous soutenir;à l'époque; opérations terrestres;sans l'aide des hélicoptères.Il ne faut pas oublier que le milieu de l'orpaillage sauvage c'est le Far-West où la vie d'un humain importe peu par rapport à la fièvre de l'or. Régulièrement des règlements de comptes entre Brésiliens et Surinamiens se produisent; pour défendre le contrôle d'une zone d'exploitation illégale. 

Sincères condoléances aux familles et collègues des deux militaires tués et prompt rétablissement aux deux gendarmes blessés.

Commenter cet article
T
Comme je le pense souvent, les gouvernements peuvent bien rendre hommage !<br /> ça ne rend pas la vie, et la visite d' un ministre n' y changera pas grand chose !<br /> Là encore, des illégaux !<br /> Je me demande si une répression plus dure changerait les choses !<br /> Comme tu dis, pour les orpailleurs, la vie, ce n' est pas grand chose !<br /> bonne journée<br /> amitié
Répondre
J
<br /> <br /> En Guyane,iln'y a que que les illégaux qui travaillent ;les autres se contentent du rsa et des allocations familiales ! Ce nest pas pour rien que c'est le département au taux de natalité le plus<br /> élevé.<br /> <br /> <br /> bonne journée<br /> <br /> <br /> amitié.<br /> <br /> <br /> <br />

À propos

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.