Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.

11 Jan

Des soldats étrangers au Mali.

Publié par jack

130111172340_mali_soldiers_304x171__nocredit.jpg

Des soldats français, sénégalais et nigérians sont arrivés au Mali pour soutenir l’armée dans ses opérations contre les groupes islamistes au centre du pays, selon une source militaire malienne.

Le colonel Abdrahmane Baby, conseiller chargé des opérations au cabinet du ministre malien de la Défense, a confirmé que des troupes françaises étaient opérationnelles au Mali.

“Certains partenaires du Nigeria sont là, certains partenaires du Sénégal, dans le cadre de la Cédéao, sont là aussi”, a déclaré le colonel Baby.

“On peut aussi parler de la France (...) Certains éléments sont là. Maintenant, ce qu’ils font, ça se sont des questions opérationnelles. En ce qui concernent ce qu’on peut attendre d’eux, le opérationnels y travaillent jour et nuit. Ils vont définir les besoins capacitaires que ces partenaires pourront nous apporter”, a-t-il ajouté.

Cette annonce confirme des témoignages d’habitants de Sévaré dans le centre du Mali, qui arrivent avoir vu des militaires étrangers arriver, et des avions atterrir durant toute la nuit.

"J'ai vu atterrir des cargos C-160. Ils ont débarqué des armes et des hommes. Certains hommes avaient la peau blanche", a affirmé un travailleur de l'aéroport de Sévaré.

Hollande confirme


François Hollande a confirmé l'engagement des forces armées françaises.

Le président français François Hollande a confirmé vendredi soir l'engagement des forces armées françaises au Mali.

Cet engagement durera "le temps nécéssaire", selon François Hollande.

Plus tôt dans la journée, le chef de l'Etat français s'était engagé à venir en aide militairement au Mali, sans préciser de calendrier.

"J'ai décidé que la France répondra, aux côtés de nos partenaires africains, à la demande des autorités maliennes. Elle le fera strictement dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et elle sera prête à arrêter l'offensive des terroristes si elle devait se poursuivre", a déclaré le chef de l’Etat français lors de ses voeux au corps diplomatique à l'Elysée.

Bataille pour Konna

L’armée malienne a lancé vendredi une contre-offensive pour reprendre la localité de Konna à 70km de Sévaré, tombée la veille au main des groupes islamistes armés.

"L’armée a lancé une offensive sur Konna. Des hélicoptères ont bombardé des positions rebelles. L'opération va continuer”, a déclaré une source militaire.

En fin d’apres-midi, l’incertitude régnait toujours sur le sort exact de Konna.

Un porte-parole d’Ansar Dine a déclaré que les combattants islamistes maintiennent leur emprise sur Konna.

La localité se trouve dans la région de la ligne de démarcation entre le sud et le nord du Mali, contrôlé par une alliance de groupes islamistes, Ansar Dine, AQMI et Mujao.

Pertes

Les combats qui opposent l'armée malienne aux islamistes dans le centre du Mali ont causé des "pertes" en vies humaines dans les deux camps, a affirmé vendredi un responsable de l'armée malienne.

"Comme dans toute guerre, l'armée malienne a subi des pertes, l'ennemi également, mais nous attendons de prévenir les familles des soldats décédés avant de rendre public un communiqué sur le bilan", a déclaré au cours d'une conférence de presse à Bamako le colonel Oumar dao, chef des opérations militaires à l'état-major des armées.

Source: Afrique.

 

Commenter cet article

À propos

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.