Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.

24 Feb

Brest: Le bagad Kemper remet son titre en jeu ce dimanche.

Publié par jack

130224102443644_63_000_apx_470_.jpg

750 musiciens en scène pour 4 heures et demie de spectacle. Le Quartz de Brest accueille ce dimanche la première manche du championnat national des bagadoù première catégorie.

« L’élite » se félicite André Queffélec, président de Bodadeg ar sonerion, la fédération organisatrice. À l’issue de la seconde manche qui aura lieu au festival interceltique de Lorient en août, la musique bretonne sacrera son champion 2013.

15 formations

Quinze formations se succéderont sur la scène brestoise, soit la totalité des bagadoù, y compris celui de Saint-Nazaire qui s’était accordé une année sabbatique en 2012. Parmi ceux-ci, deux nouveaux venus : le bagad de Plougastel et celui d’Elven qui se sont hissés de la seconde catégorie.

Cette année, les formations iront explorer le patrimoine des territoires vannetais gallo augmenté du Pays guérandais. « Le répertoire a été abondamment collecté aux assemblées du Borg de Batz, la Bogue d’or de Redon et le Cabaret de Saint-Laurent-sur-Oust ». Chanson à marche, ridée à six temps ou à huit temps « à la mode de Josselin », branle simple ou double, chants à répondre… « le registre est très riche ».

Dix minutes pour convaincre

Au cours des dix petites minutes que dure la prestation, les bagadoù devront jouer « dans le respect de la tradition tout en apportant leur touche dans les compositions ». Le jury constitué de douze membres tendra l’oreille du côté des trois pupitres, bombarde, cornemuse et percussions.

Il veillera à la qualité artistique ainsi qu’au respect du règlement. Par exemple, si les couples de danseurs sont autorisés, « cela ne doit pas durer plus d’une minute ». Et si des chanteurs entrent en scène, c’est forcément a capela, « or, cela relève de l’exploit de se faire entendre face à des formations de 17 à 45 musiciens ».

Outre l’adaptation musicale des airs sonnés et chantés, chaque suite devra comporter 50 % de danses. « Chaque danse dispose de caractéristiques propres et nécessite une adaptation du jeu des sonneurs à ces spécificités rythmiques ».

10 000 sonneurs actifs en 2013 !

La compétition mettra en lumière une tradition en pleine vitalité. « Il existe aujourd’hui plus de 150 bagad contre 90 il y a 10 ans, ce qui représente près de 10 000 sonneurs actifs en 2013 ». Avec une féminisation des ensembles « constitués à environ 25 % » de musiciennes.

À Brest, puis Lorient, le bagad Kemper, vainqueur deux années consécutives et couronné vingt fois champion de Bretagne, remettra son titre en jeu. « C’est le favori mais rien n’est joué » poursuit André Quéffelec, « Cap Caval n’est jamais bien loin et il faut compter aussi avec la Kevrenn Alré et ne rien préjuger des qualités de chacun ».

Françoise LE BORGNE

Dimanche 24 février, au Quartz, à Brest, à 13 h 30. Billets d’entrée auprès de : secretariat@bodadeg-ar-sonerion.org. Tél. 02 97 86 05 54. Tarif unique 20 € (300 places sont par ailleurs en vente au Quartz).

Source:Ouest-France.

 

Commenter cet article

À propos

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.