Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.

12 Mar

Bordeaux: il escroquait les anciens combattants d'Afrique.

Publié par jack

987006_22842909_460x306.jpg

Ce sexagénaire détenait des procurations sur les comptes d'anciens combattants qui percevaient des allocations. Il aurait détourné plus d'1 million d'euros.


Les anciens combattants d'Afrique du Nord sont tous très âgés et faisaient confiance à « Monsieur Jacques ». (photo illustration/archives émilie drouinaud)
 

Dans le quartier Saint-Michel, à Bordeaux, on l'appelle « Monsieur Jacques ». L'homme, 65 ans, porte beau. Le sosie du chanteur Jo Dassin, dit-on. Depuis hier soir, « Monsieur Jacques » dort en prison, mis en examen pour escroqueries et blanchiment. Après 48 heures de garde à vue dans les locaux du commissariat central, il a été déféré au pôle économique et financier du parquet et présenté à un juge d'instruction désormais chargé de conduire les multiples investigations à mener dans un dossier déjà volumineux.

« Monsieur Jacques » est un pied-noir qui a beaucoup de connaissances parmi les anciens combattants d'Afrique du Nord, et en particulier chez les Marocains. Il inspire confiance et devient peu à peu leur confident jusqu'à obtenir la procuration sur leurs comptes et détourner à son profit la majeure partie des allocations versées au titre de la solidarité aux personnes âgées. Entre 2009 et 2012, il aurait ainsi perçu plus de 1 million d'euros au préjudice de 42 anciens combattants.

Une seule et même adresse

Une révélation d'un dirigeant de la Banque Postale est à l'origine de l'affaire. Au printemps 2012, ce cadre est intrigué par la fréquence des visites de « Monsieur Jacques » chaque fin de mois. Le sexagénaire se présente avec des procurations et retire l'argent versé par la Caisse des dépôts et consignation sur les comptes de Marocains, tous domiciliés rue des Faures, à Bordeaux. Il n'en faut pas davantage pour que cela mette la puce à l'oreille des policiers de la brigade des affaires financières de la Sûreté départementale. Saisis par le parquet dans le cadre d'une enquête préliminaire, ils vont démonter la mécanique mise en place par l'escroc présumé qui bénéficie toujours de la présomption d'innocence tant qu'il n'a pas été condamné par une juridiction pénale.

Des bénéficiaires morts !

Les enquêteurs savent que pour bénéficier de l'allocation de solidarité aux personnes âgées, celles-ci ont obligation de résider au moins 6 mois en France. Ce qui n'est pas forcément le cas dans ce dossier mais « Monsieur Jacques » s'arrange pour fournir l'adresse de l'un de ses nombreux appartements. Aucun ancien combattant n'y aurait jamais habité et certains bénéficiaires de l'allocation seraient même morts ! Les policiers ont vérifié les factures de consommation d'eau et d'électricité dans les immeubles qui sont quasi inexistantes. Placé en garde à vue, « Monsieur Jacques » a rejeté en bloc les accusations portées contre lui. Il se targue d'être « un bienfaiteur qui rend service à des personnes ne sachant ni lire ni écrire ».

Ce n'est pas l'avis d'un octogénaire conscient de s'être fait arnaquer car il ne percevait que quelques maigres euros. Cet ancien combattant a tout raconté à la police. Le facteur du quartier aussi. Chaque fois qu'il y avait du courrier adressé au nom des locataires fictifs, il le récupérait et signait les lettres recommandées à la place des retraités. En l'espace de trois ans, l'escroc présumé aurait empoché plus de 900 000 euros en espèces versés sur différents comptes.

D'ores et déjà, les policiers du Groupe d'intervention régional (GIR) d'Aquitaine ont effectué une saisie à hauteur de 280 000 euros. Ils vont désormais évaluer son patrimoine tandis que les enquêteurs de la brigade financière ont pour objectif d'identifier les victimes, très âgées, dont la plupart vivent au Maroc. Leurs déclarations sont importantes dans le cadre de l'information judiciaire ouverte, hier, par le parquet.

Source: Sud Ouest.

 

Commenter cet article

À propos

LE BLOG DE JACK - Ancien militaire des OPEX (Liban - Kosovo...) et porte-drapeau à l'UFAC des Côtes d'Armor.